[Repost] Chères fleurs

M’en voudrez-vous

Ô tendresses,

De vous avoir ôter à votre friche ?

M’en voudrez-vous de vous avoir ainsi figées,

Pour conserver encore votre beauté ?

M’en voudrez-vous, si je vous dis qu’en ce jour d’été,

Vous m’aviez portée lueur dans l’obscurité ?

Ou me concèderez-vous, chères fleurs,

Qu’ici, abritées, 

Vous vous plaisez à m’accompagner ?


Chantal Hanah Yennaba

21.12.2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s